ÉLECTIONS 2017 Hyperlien

 ÉLECTIONS 2017 
 Portrait de Stratford 
 Commentaires 
 Calendrier municipal 
 Commerces et services 
 Organismes locaux 
 Liens utiles 
 Rechercher 
 Plan du site 
 Plan de développement 2015-2017 

Activités - programmation automne 2017

 

Domaine Aylmer - Étude de faisabilité

 

BIBLIOTHÈQUE

 

COLPORTAGE

Il est interdit de colporter sans permis.

Une demande de permis doit être effectuée auprès de la Municipalité.

Pour tous les détails à ce sujet, consulter le "Règlement no 1088 - Colportage" sous la section "Règlements municipaux".

 

 

PROGRAMME ÉCONOLOGIS

 

PROGRAMME RÉNORÉGION

 

SOPFEU

Pour connaitre l’indice en temps réel, cliquer sur le lien.

SOPFEU

 

BABILLARD

 

Page précédente
Lac Aylmer

BULLETIN SPÉCIAL : PROTÉGEONS LE LAC AYLMER (AVRIL 2016)

Depuis plus de 40 ans, la mission principale de l’Association des riverains du lac Aylmer (ARLA) est de préserver la santé de ce magnifique plan d’eau. De nombreuses équipes de bénévoles motivés y ont consacré beaucoup d’énergie. Toutes leurs interventions auprès des décideurs et toutes leurs actions sur le terrain ont jusqu’à présent fait une différence. Toutefois, les pressions générées par l’ensemble des activités humaines sur cet écosystème se sont accentuées au cours de la dernière décennie. Ainsi, malgré de meilleures connaissances sur les bonnes pratiques environnementales et de nouvelles règlementations en cette matière, nos analyses tendent à démontrer que la qualité générale de l’eau au lac Aylmer n’est pas optimale.

L’amélioration de la qualité de l’eau du lac Aylmer requiert des actions concertées de tous : des riverains, des agriculteurs, des éleveurs, des commerçants, des industriels, des plaisanciers, et de tous ceux et celles qui détiennent, au niveau des municipalités, des MRC et des ministères concernés, le pouvoir et le devoir de respecter et de faire respecter les lois et règlements en vigueur. Il faut se rendre à l’évidence, l’amélioration de la qualité de l’eau ne pourra être atteinte sans la collaboration de l’ensemble des intervenants autour du lac et l’ARLA a besoin plus que jamais de votre soutien.

Comme par le passé, vers la fin avril, vous serez sollicité pour devenir membre de l’ARLA pour l’année 2016-2017. Votre adhésion est importante : elle témoigne de votre engagement à la protection du lac Aylmer. Nous souhaitons augmenter le nombre de nos membres. Imaginez notre niveau d’influence sur les enjeux liés à la protection du lac Aylmer si l’ARLA se présentait devant les différentes instances décisionnelles avec l’appui de la totalité des riverains!

Les actions de l’ARLA sont complémentaires aux vôtres. Nous vous encourageons à participer aux réunions mensuelles de vos conseils municipaux. C’est un moment privilégié pour faire valoir vos préoccupations, pour poser vos questions relatives au lac Aylmer et pour demander à vos représentants d’y répondre. Le défi pour l’ARLA est de taille, car il n’y a toujours pas, autour du lac Aylmer, un forum officiel de discussions qui favorise la concertation de tous les partenaires.

Bien que nous assistions à des avancées intéressantes dans certaines municipalités et MRC, chacun travaille en silo et les résultats sont à géométrie variable. L’ARLA va continuer de plaider pour la mise sur pied d’un tel forum qui devrait minimalement inclure les 5 municipalités riveraines et les 3 MRC dont elles font partie. Il s’agit d’une condition essentielle pour que, en regard de la qualité de l’eau du lac Aylmer, un plan d’action commun, cohérent et efficace soit développé et mis en œuvre.

En l’absence de ce forum, l’ARLA rencontrera à nouveau ce printemps chacune des administrations municipales. Ces rencontres nous permettront de partager le diagnostic que nous posons sur la qualité de l’eau, sur la performance des stations d’assainissements des eaux, sur les bandes riveraines, sur les fosses septiques et sur les activités nautiques. De plus, ce sera l’occasion de soumettre aux administrations municipales nos recommandations et de prendre connaissance des réalisations et des engagements des élus sur chacun de ces dossiers. En plus, de ces démarches, l’ARLA poursuit ses interventions pour dresser et mettre en œuvre son plan d’action pour rétablir la qualité de l’eau du lac Aylmer.

En 2015, l’Association a créé une équipe de « Sentinelles du lac », des membres bénévoles qui surveillent l’état du lac en continu, et cette vigie se poursuivra en 2016 pourvu que l’implication de bénévoles soit toujours au rendez-vous. De plus, le programme de subvention de l’ARLA en collaboration avec les Serres Arc-en-fleurs, soutenant la naturalisation des bandes riveraines, est reconduit en 2016. Il permettra aux membres de l’ARLA de recevoir une subvention pouvant aller jusqu’à un maximum de 167 $ à l’achat au prix régulier de plantes admissibles pour une valeur de 333 $ (subvention de 50 % du coût d’achat). Quel que soit votre champ d’expertise, notre association est toujours à la recherche de bénévoles qui mettront à profit leurs connaissances et leurs compétences pour assurer la protection du lac Aylmer. L’ARLA a besoin de vous, n’hésitez pas à nous joindre via arla@lacaylmer.org et à consulter notre site Internet : www.lacaylmer.org. Merci de votre implication.

Robert Mitchell, directeur de l’ARLA et responsable des communications, et Daniel Poirier, président de l’ARLA et conseiller municipal à Stratford



Autrefois appelé lac MASKIKOGAMAC, ce qui signifie en langage abénakis « au lac des foins ».

 

Ce lac porte aujourd’hui le nom du gouverneur Aylmer décédé en 1850. La colonisation sur les bords du lac Aylmer a commencé avec l’arrivée des premiers colons à Garthby et Stratford, aux environs de 1848.Les premiers arrivants ayant été attirés par la richesse des forêts, on y construisit plusieurs moulins et plusieurs barrages pour gérer le niveau des eaux. On y pratique la drave durant de nombreuses années.

Ce lac fourmille de poissons de différentes espèces dont le doré jaune est l’espèce dominante.Selon les anciens, l’esturgeon fréquentait le lac Aylmer, il partait du lac StPierre et remontait la rivière St-François jusqu’au lac St-François, distant de 8 km du lac Aylmer. Dans ce temps-là il n’y avait pas de barrage. C’est d’ailleurs une des hypothèses retenues pour expliquer les différentes apparitions du monstre du lac Aylmer.

Certains prétendent que des esturgeons seraient demeurés dans le lac après la construction des barrages.Ces esturgeons auraient aujourd’hui une taille énorme et seraient vus de temps à autre par des riverains. Avant les années 1955-1958, les gens discutaient souvent des apparitions du monstre, depuis ce temps les gens n’osent plus en parler. En 1991, dans la « Moose Bay » des riverains ont observé, alors que le lac était calme, un immense objet noirâtre à la surface de l’eau se déplaçant avec rapidité.

Est-ce un... Dravu, le dravuleausore, a tout vu de cette époque... Maîs vous, le verrezvous ?

 
Babillard
Suivez-nous sur Facebook
Comité Famille
ENVIRONNEMENT
Service TÉLÉVISION & Service INTERNET
Pour tout connaître de nos événements
Consultez l'ordre du jour de la prochaine séance du conseil
Consultez les procès-verbaux
Consulter le calendrier
Consulter notre politique de gestion contractuelle et l'octroi de nos contrats municipaux.